Pour les débutants, ça peut être décourageant.

Ici, vous trouverez ce qu'il faut pour vous remonter le moral... Du moins, nous l'espérons.

cea8d410feda6a178693e4609d28e344.jpgEn fait, on a pratiquement tous passé par l'étape d'avoir un "bob" et de partir à pied... Ça fait partie des automatismes de la "survie"... Mais nous sommes en principe des survivalistes... Et le survivalisme, du moins chez plusieurs américains d'où est originaire ce concept, c'est d'atténuer le plus possible les effets d'une catastrophe quelconque.
En ce sens, beaucoup de concepts enseignés à des novices sont inadaptés non seulement à leurs besoins, mais aussi à leurs environnements respectifs.
Avis: si vous avez l'habitude de dire: "ça n'arrivera pas" ou autre processus mentaux de pensée magique, ne perdez pas votre temps à lire ça, ça sera de la foutaise pour vous.

51f2cfff57f573de672aecd8f3df65c8.jpgPEUEDPGS*

*Pas Encore Un Éditorial De Pseudo Gourou Survivaliste

Je sais, les éditoriaux sont très nombreux chez les pseudos gourous survivalistes! On peut même dire que c'est la majorité de leurs écrits. Après tout, c'est plus facile de livrer une "réflexion personnelle basée sur une idéologie qu'ils croient maitriser" que d'élaborer sur la fabrication d'un outil ou d'une technique utile. Alors voici un autre éditorial, à la différence que l'auteur n'est ni gourou, ni pseudo gourou et que ce n'est pas vraiment un éditorial.

En fait, c'est un article qui fait la synthèse sommaire de l'approche survivaliste. Tout le monde veut se préparer mais personne n'a réellement d'idée précise sauf après plusieurs mois d'angoisses, de réflexions et d'échecs. Ça ne dit pas quoi faire, chacun sait mieux que quiconque ce qu'il faut faire. Ça ne dit pas comment faire, puisque si un personne sait quoi faire, elle devra nécessairement savoir tôt ou tard comment faire.

Ainsi, cet article se veut très global, on n'entre pas dans les détails si chers à ceux qui veulent nous persuader que l'élément X est essentiel au cas-très-précis-où-il-arriverait-Y-chose.
L'algèbre n'a pas sa place ici!

Par contre, c'est un article qui ouvre à la réflexion (nous l'espérons) sur la préparation et ses différents aspect, pêle-mêle et sans prétention.
Sans vouloir imposer une approche, l'article suggère parfois les conséquences d'un type d'approche par rapport au autres. Ou certaines possibilités. Bref, jetez un coup d'oeil, ça peut être intéressant.

0f5f7adbe68445d3b599ffb58407ae6d.jpgLe virtuel n'est pas la réalité

La très grande majorité de ceux qui se disent ou considèrent survivalistes se retrouvent sur Internet. Il fréquentent des sites web, des forums de discussion ou des groupes facebook.

Sont-ils réellement survivalistes?

Dans ces groupes virtuels, on y voit souvent des combats de coqs sur celui qui aura raison sur le scénario de catastrophe qui surviendra. Ils savent mieux que tous ce qui arrivera, bien entendu.
Ou alors, ils discutent d'armes à feu, sans savoir réellement ce qu'ils disent.

Viennent ensuite les "nouveaux", qui cherchent à s'initier au survivalisme. Ils sont rapidement rattrapés par l'éternel confusion entre la survie et le survivalisme.
Finalement, des "experts" de ce domaine viennent endoctriner tout ce monde avec des théories du complot et des concepts politiques qu'ils associent au survivalisme.

Et pour couronner le tout, il y a les vendeurs. Ils ont des tas de "stages de survie" à proposer, généralement axés sur les armes. Mais ils vont aussi vous apprendre comment survivre à une fin de semaine dans le bois, comment se constituer des stocks d'or et d'argent (parce que l'argent en papier ne vaudra plus rien) et un tas d'autres éléments tous plus instructifs que les autres. Mais totalement inutiles!

a0d513457723396926766d7df6fc01a6.jpgOu comment savoir si vous êtes des survivalistes ou pas.

Sur internet, il circule des tas d'informations -fondées ou pas - qui annoncent la fin du monde tel qu'on le connait, un "bris de normalité", une catastrophe etc.
Cet article n'a pas pour but de vérifier quelle information est valable mais plutôt de définir le survivaliste actif ou passif.

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un survivaliste? 

Le survivalisme est un terme qui désigne les activités ou le mode de vie de certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une hypothétique catastrophe locale ou plus globale dans le futur, une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial, voire plus simplement à survivre face aux dangers de la nature. Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture, en construisant des abris, ou en apprenant à se nourrir en milieu sauvage. Le survivalisme est devenu une sous-culture présente dans le cinéma, la littérature ou la bande-dessinée.
Il a plus récemment évolué en un néosurvivalisme qui se dit davantage porté à l'indépendance par rapport au système économique ou à une attitude quotidienne plus proche de la nature.

Source: wikipédia

4ee93d8e7863875e1bf0ae5276dfa527.jpgLa Commune

Ce mot qui donne de l'urticaire à plusieurs personnes de la droite et son extrême!

Certains y voient "Communisme", d'autre ont en tête des hippies partouzant jours et nuits sous l'effet de drogues hallucinogènes.
Cet article ne s'adresse pas aux gens bornés qui se limitent à l'apparence. Oui la Commune a été largement utilisée par les hippies, mais faut-il en condamner le concept uniquement parce qu'un groupe qui n,'a pas les mêmes valeurs que nous l'a exploitée ?
Faut-il bannir un certain type de bottes parce que des punks les ont portées?
Comme dans toute chose un concept est quelque chose à utiliser, pour le bien ou pour le mal.
Dans un cadre survivaliste ou autonomiste, la Commune peut être un puissant instrument de prospérité et d'autosuffisance pour ceux qui l'utilisent.
Parce que Commune est synonyme de communauté.

551b2370db15c6d900b823128baf5593.jpgL'évacuation

Dans la plupart des scénarios de catastrophe, on envisage l'évacuation du domicile. Pour la plupart, c'est la solution ultime mais aussi la meilleure.

Mais qu'est-ce que ça implique en réalité?
On prend un sac à dos et on part tout simplement? Ça n'est pas aussi simple!

Avant de songer à évacuer son domicile, il faut tenir compte d'un tas de facteurs:

  • le nombre de personnes à évacuer (la plupart vivent avec leurs familles)
  • la durée de l'évacuation
  • les animaux domestiques
  • les besoins particuliers
  • le lieu d'évacuation
  • la distance vers ce lieu d'évacuation
  • les routes à suivre et les routes alternatives
  • les vivres et l'eau

0dafb47b7aaa635eb91674395be6c4f5.jpgPour les débutants (suite)

En parcourant les sites relatifs &agrave; la pr&eacute;paration, vous verrez des tas d&#39;expression bizzaro&iuml;des:</p>Les membres enregistrés ont la possibilité de discuter de cet article dans le forum! Veuillez postuler pour en apprendre encore plus sur ce sujet!

BOB (Bug Out Bag) autrement dit, sac d'évacuation BAD (Base Autonome Durable) - Une simple fermette dans laquelle on a pris la précaution d'avoir des réserves, sans compter la culture de nos aliments et des batteries et tout ce qu'il faut our fonctionner en cas de situation anormale. EDC (Every Day Carry) - trousse de secours MBR (Main Battle Rifle) - arme principale - Hé ho! on n'est pas à la guerre!

Ensuite, vous verrez des "exposition de BOB' où on vous demandera l'avis de tous. Évidemment, ces avis seront pour la plupart négatifs car on ne peut pas plaire à tous.

Vient le tour des couteaux. Encore une fois, des "Expositions".

Et le summum: des équipement spécialisés comme des désinfecteurs d'eau, des ceintures de paracorde, des bracelets de paracorde, des outils tout-en-un-de-la-mort-qui-fait-tout-tout-tout.

 

 

Il n'y a pas de honte à être ignorant mais il y en a à vouloir le rester.

45ea51ca7a3f13f2a89832817c0e49ca.jpg

Par quoi commencer? Que faut-il faire? comment se préparer? préparer à quoi?

Cet article est un petit guide d'initiation à la préparation, surtout axé sur les familles.

Nous essayons autant que possible de ne pas donner de conseils car chaque approche est subjective. Alors encore une fois, ne prenez pas ce giude pour la "Vérité".

Pourquoi on devient survivaliste/autarciste?

C'est la première question à se poser: vos propres motivations

Certains trouvent ça cool, d'autres ont vécu des événements (crise du verglas, tornade etc) qui les ont sensibilisés à se préparer, d'autres y voient une approche plus écologiste et même il y en a qui le font pour des raisons religieuses. En fait, il n'y a a pas de mauvaises raisons.