Tout le monde connait ce drapeau, censé être le drapeau officiel des survivalistes: 94b3637db8168b9249afce6470b78b44.png
En fait, ce drapeau est un "emprunt" à un groupe beaucoup plus ancien: les Culpeper MInute Man: d8f75b8db87835299be5c3154b3d23ec.png

 

 

 

 

 

Cesderniers furent une milice patriotique créé au moment de la révolution américaine vers 1775.

Cette milice était composé de volontaires de 3 comtés de Virginie: Orange,Fauquier et Culpeper. 
Ils participèrent à de nombreux combats, comme tous les autre minutemen.

Ces miliciens se faisaient appeler "Minutemen" car ils avaient tous juré d'être prêt à laisser leurs activités et aller se battre en moins de 2 minutes! Ils choisissaient eux-mêmes leurs officiers et se retrouvaient souvent les permiers à affronter l'ennemi, le temps que les troupes régulières se mettent en place.
C'était en quelque sorte une unité d'élite.avec un entraînement spécial. 

À cette époque, les colons américains s'auto-gouvernaient depuis plusieurs générations, le pouvoir anglais était trop éloigné pour exercer un pouvoir réel, sans compter le désintérêt du Roi pour de petites colonies. Ces gens avaient donc une haute opinion du concept de liberté. 
Après la guerre contre les Français, les troupes britanniques devinrent beaucoup plus oppressantes pour les colons et ce fut un motif suffisant pour bien des colons à joindre les rangs des minutemen,

 

Ils se battaient avec leurs propres équipements, généralement des fusil de chasse très précis (pour l'époque) à longue distance. Du fait de leurs armes et de leurs techniques, ils devinrent tireurs d'élites, commandos (avant l'invention du mot) et franc-tireurs. Lorsqu'ils étaient utilisés dans les batailles rangées, ils agissaient comme tirailleurs car leurs fusils, plus long à recharger, avant une portée et un précision plus grande (le canon était rayé, contrairement aux fusils militaires). Dès lors qu'ils avaient tiré leurs coups, ils partaient se réfugier derrière des murs, arbres ou régiment de l'armée continentale régulière.

Le survivaliste a récupéré non seulement le drapeau, mais aussi l'esprit de liberté et d'autonomie.