19e7fec650060d7b0aef8cf15b76f10b.jpg
À force de tirer avec la même arme, on se rend compte que la précision n'est pas toujours au rendez-vous.
Le premier réflexe est de nettoyer son arme. Ça n'est pas toujours la solution, au contraire, c'est possiblement le problème!

 

 

 

 

 

Explications:

lorsque le canon de l'arme est nettoyé à fond, avec des produits pour enlever le cuivre, le plomb, le carbone, il n'y a plus tous les dépôts normaux qu'un canon accumule à force de tirer.

Ces dépôts changent (très légèrement ) le diamètre interne du canon en le rétrécissant. Après une quinzaine de cartouches, le canon retrouve la quantité normale de dépôts. Le diamètre du canon se retouve plus petit que lorsqu'il est parfaitement nettoyé. Or l'ogive (la balle) doit se frayer un passage dans un canon de diamètre plus petit que son propre diamètre (toute arme à feu a le canon très légèrement plus petit que le diamètre de la balle). La raison est que pour être propulsée à grande vitesse, la balle a besoin de beaucoup de pression. Et cette pression est atteinte à cause de l'espace restreint qui empêche les gaz de prendre de l'expansion. Une couche de "crasse" dans le canon permet d'augmenter la pression interne, favorisant la vélocité de la balle.
 
Si on enlève la couche de dépôt, la pression interne sera différente, la vélocité sera différente et la trajectoire balistique le sera aussi.
Par exemple, si on ajuste une mire avec un canon tout neuf ou parfaitement nettoyé, on constatera que l'arme devient plus imprécise à force de tirer... La faute n'est pas l'arme mais vous!
 
Généralement, le canon d'une arme devrait être nettoyé en profondeur à tous les 200 coups (certains diront à tous les 300 coups, d'autres à 100 coups, à vous de décider ce qui est le mieux). Après 15 ou 20  coups, le canon a accumulé à peu près la couche de dépôts "normale". C'est à ce moment qu'il faut ajuster la mire car elle sera précise pour tous les autres coups jusqu'au prochain nettoyage.
 
De cette manière, vous aurez une précision constante.