Une des formes d'énergie la plus accessible est bien entendu le feu.
 

4ca6d9be8adbf1480d70f82bc22b29e7.JPG Il ne suffit de pas grand-chose pour avoir du feu: papier, bois, carburant, plastiques (attention aux fumées toxiques), charbon,. Bref beaucoup de choses peuvent servir de combustibles.
Sauf que... Comment l'allumer? Et surtout comment transporter avec soi la source d'alllumage ?
Il existe des tas de possibilités allant de l'allumette jusqu'à un arc électrique en passant par une chaleur intense. La plus pratique est le briquet et plus précisément, les briquets à "essence". Et parmi tous ces briquets, il existe une marque qui a fait ses preuves depuis des décennies: la marque Zippo.

 

Avant de continuer, je dois préciser que je ne suis pas rétribué par Zippo et que je n'ai reçu aucun cadeau. En fait le briquet ainsi que tous les accessoires qui seront mentionnés proviennent de boutiques en ligne chinoises (voir à la fin de l'article) qui vendent des articles authentiques ou alors très bien reproduits au point d'avoir la même qualité que les produits originaux. Tous les articles ont été acheté par moi et sont mes objets personnels.

 

Comme tout le monde, j'ai essayé des allumettes, des briquets au butane, des jetables (butane aussi). Outre le fait que ça laisse des déchets une fois utilisés, la durée de vie reste très limitée.

Voici un petit tableau comparatif de la plupart des instruments d'allumage portatifs. Ce tableau n'a pas la prétention de tout couvrir mais pourra servir de guide fiable puisque ça a été testé.

  Allumettes allumettes imperméables briquet au gaz butane Briquet à "essence" magnésium
Description Bout de bois ou carton avec un embout enduit d'un produit qui s'enfflamme par friction. Pareil que les allumettes mais avec une couche d'enduit imperméable (généralement de la parafine ou de la cire). dispositif permettant de produire une flamme par l'allumage d'un gaz inflammable, le butane. Dans le cas présent, on considère le briquet jetable. Dispositif permettant de produire une flamme par allumage d'une mèche enduite de combustible Métal qui lorsque frotté, produit des étincelles. doit absolument être utilisé sur une matière combustible additionnelle.
coût généralement pas cher. <1$ / boite Beaucoup plus cher que les allumettes conventionnelle < 2 $/boite plus cher que les allumettes < 2$ / briquet entre 5$ pour les marques mineures jusqu'à 50 $ pour des briquets ZIPPO de luxe.  < 10 $
Remplissables? non non les jetables sont remplissables mais au prix d'un certain effort et d'équipements plus spécialisés oui non
type de combustible l'allumette est le combustible l'allumette est le combustible gaz butane huile ou autre combustibles (voir plus bas) n'a pas de combustible
durabilité (humidité, usure) faible faible (les allumettes sont fragiles au bris modérée Très grande Très grande
besoin d'entretien? non, usage unique non, usage unique non, jetable oui, remplacement de pièces non, jetable après multiples
température d'utilisation et conditions d'utilisations utilisables à toutes températures, mais pas lorsqu'il y a des vents relativement faibles utilisables à toutes températures, mais pas lorsqu'il y a des vents relativement faibles en deça du point de congélation, le gaz butane perd sa pression rapidement. Par grand froids, il doit obligatoirement être réchauffé avant d'être utilisé. utilisable à toute températe et tout climat, résiste généralement très bien aux vents modérés voire forts. non testé par temps froid mais on peut présumer que ça fonctionne mal puisque le combustible est réputé être froid.
 

 

Le briquet Zippo proprement dit

a4690682809906b52642104d0e83b661.JPG

Inventé dans les années 1930, il a été reconnu comme extrêmement fiable au point qu'il est devenu le briquet "officiel" des G.I. américains durant la seconde guerre mondiale. Outre sa durabilité du fait de sa construction en métal, il est reconnu comme extrêmement fiable dans pratiquement toutes les conditions. 

Il est constitué d'un contenant généralement en métal avec un couvercle qui n'est pas hermétique mais qui ne laisse pas beaucoup échapper d'émanations, de liquide ou d'air.
À l'intérieur du contenant, on retrouve une partie amovible en métal qui contient une roulette, un tuyau pour insérer une pierre à briquet, un ressort, une vis de retenue de la pierre, une mèche, un réservoir composé de coton qui "boit" le combustible, et d'un feutre de retenue du coton.

Fonctionnement

La mèche qui est plongé dans le coton, "boit" le carburant (couramment appelé "essence à briquet" quoique c'est plutôt de l'huile). Cette mèche aboutit près de la roulette qu'on actionne. Cette roulette va frotter sur un métal qui produit des étincelles (appelé faussement "pierre à briquet"). Ces étincelles, projetées vers la mèche, vont produire la chaleur nécessaire pour faire allumer l'essence à briquet dont la mèche est enduite.

La flamme produite est assez haute, plus de 2 centimètres généralement. La cheminée du briquet sert de pare-vent, ce qui le rend très difficile à éteindre, si on compare aux autres sources de production de feu. Contrairement à un briquet jetable, on n'a pas besoin d'actionner une valve d'alimentation: une fois allumé, il ne s'éteindra que si on referme le couvercle ou si il épuise sa réserve de combustible ou si on souffle directement sur la flamme.

Combustible

C'est ici que ça devient franchement intéressant. Le briquet Zippo (ou toute autre marque) accepte une très grande variété de combustible, ce qui en fait vraiment un instrument "survivaliste"!

Voici un tableau sur les différents carburants utilisables par un tel briquet.

Type de carburant comportement commentaires
"essence à briquet" Parfait, à utiliser en premier combustible adapté aux briquets - peu importe la marque
Naphta de camping Deuxième choix, excellent on trouve ce combustible dans les magasins de sports, les quicailleries etc... très facile à obtenir
Diluants à peinture très bon un peu plus volatile mais contient généralement du naphta.
Alcool isopropylique bon comme solution alternative très volatile, ne pas espérer que le combustible restera longtemps dans le réservoir sauf si on conserve au froid.
alcool éthylique bon comme solution alternative encore plus volatile que l'alcool isopropylique
Kérosène ok plus difficile à allumer et ça pue!
eau de cologne ok plus difficile à allumer et volatile
Diésel ok encore un peu plus difficile à allumer. On doit réchauffer le briquet dans ses mains avant de l'utiliser par temps froid.... et ça pue!
Huile à lampe ok PEUT ENDOMMAGER LE BRIQUET. À éviter
Essence à voiture excellent 

TRÈS DANGEUREUX! peut exploser et très volatile.

 

Il parait qu'on peut utiliser d'autres formes de combustibles mais ça n'a pas été testé ici.

Entretien

Un briquet ZIppo requiert un entretien mais rassurez-vous, ça n'a rien de compliqué.

Tout d'abord, la pierre à briquet s'use, c'est normal. Il faut la remplacer environ à tous les 3 mois si le briquet est utilisé de manière intensive (par exemple, un fumeur).

La mèche finit aussi par s'user, Généralement la mèche doit être remplacée au bout d'un an si il y a utilisation intensive.

c'est tout!

Dans le cas de la mèche, il faut faire attention à la replacer exactement de la même manière qu'elle était avant son remplacement; Comme le "réservoir" est en fait un coton, la mèche suit un "chemin" dans le coton. Ne pas remettre la mèche adéquatement aura pour résultat qu'il faudra remplir le briquet plus souvent car la mèche "boira" moins bien le combustible.

Aucun outil supplémentaire n'est requis pour l'entretien.
Parfois, on peut sentir le besoin de remplarcer le "réservoir". Il suffit de prendre de la ouate à peu près de la même texture et le tour est joué.

Remplissage

Il faut retirer la partie interne du briquet, rabattre le dispositif qui empêche le couvercle de se rabatre une fois ouvert, remettre la partie interne à l'envers. Soulever le feutre de retenue et remplir le réservoir. Il est possible que du combustible tombe au fond, ce n'est pas grave puisque une fois la partie interne remise en place, le feutre absorbera le combustible et ensuite le coton.

Remettre la partie interne en place, remettre le dispositf de retenue du couvercle à la bonne position et c,est terminé!
Cette opération prend beaucoup plus de temps à lire qu'à faire! Ça ne prend que quelque secondes!

e188488ed91a70ccb1860f503a5540ef.JPGa737b042e8b6437b30b60704afb024e1.JPG18cf2dcb292206c2be293171bff7c8cf.JPGb31a83310be9eb39734f964fd6437afc.JPG

 

Autonomie

Un briquet Zippo bien rempli peut durer facilement une semaine d'utiisation intensive.

Entreposage

On peut simplement déposer un Zippo n'importe où, il n'y a pas de précautions particulières à prendre. Toutefois, il faut savoir que le combustible va lentement s'évaporer, en particulier si il faut chaud.

Trucs utiles à savoir

Étanchéité

Les zippo ne sont pas étanches, sauf quelques modèles très chers et difficiles à trouver. Toutefois, il est très facile de les rendre étanches.
Soit en appliquant un ruban adhésif étanche (pour les québécois, ce qu'on appelle communément du "duct tape" ou du "tape électrique") au niveau du joint entre le couvercle et le corps du briquet, soit en utilisant une bande de caoutchouc qui scellera le joint. du couvercle et du corps du briquet.

Un briquet ainsi scellé conservera son combustible pendant très longtemps.

Chaleur

Les zippo dégagent beaucoup de chaleur, du fait du type de combustible  et de la taille de la flamme. Il peut ainsi garder une voiture au chaud en cas de panne. Faut pas exagérer sur le froid tout de même! quelques degrés sous le point de congélation tout au plus.

Éclairage

Toujours à cause de la taille de la flamme, les zippo constituent une assez bonne source d'éclairage. Mieux qu'une allumette ou qu'un briquet au gaz butane.

Pièces de remplacement

La pièce qui doit être remplacée le plus souvent est la pierre. On peut très bien insérer une pierre à briquet de rechange entre le feutre et le coton qui sert de réservoir.

Inconvénients

Rien n'est parfait dans ce bas monde. Le Zippo ne fait pas exception à la règle.

  • Il est plus emcombrant qu'un briquet ou que des allumettes.
  • Il doit être rempli régulièrement.
  • Il doit être entretenu (remplacement de mèche et de pierre)
  • il est assez lourd, comparé à un briquet au butane

Remarque

Du fait de sa relative faible autonomie, on peut prévoir une petite bouteille de remplacement qui peut nous accompagner. Il existe de tels réservoirs sous forme de porte-clé ou alors simplement nettoyer et réutiliser un petite bouteille de liquide lubrifiant pour verres de contact. Dans les deux cas, ce n'est pas encombrant et se range très bien dans le coffre à gant d'une voiture ou dans un sac d'évacuation ou un sac de camping.

Sa surface métallique peut très bien servir de miroir réflecteur pour envoyer des signaux (lorsque le modèle choisi est chromé).

Posséder un briquet Zippo, ce n'est pas donné. Toutefois, c'est un instrument très fiable qui, correctement utilisé et entretenu, dure toute une vie.

Les coûts

Pour ce test, le briquet Zippo utilisé est un modèle de base vendu sur un site chinois:
http://dx.com/p/genuine-zippo-oil-lighter-19474 au prix de 15.22 $ USD

La mèche de remplacement :

http://dx.com/p/genuine-zippo-replacement-cotton-wick-67303 au prix de 1.80 $ USD

Et pour les pierres:

http://www.aliexpress.com/item/Hot-sale-High-Quality-Flints-Flints-for-lighter-lighter-accessories-lighter-Flint-Stone-500PCS-PP-bag/882154927.html, un sac de 500 pierres en vrac au prix de 5.99 S USD 

Finalement, le réservoir portatif à essence :

http://www.aliexpress.com/item/1PCS-High-quality-oilcan-mini-fuel-canister-key-chain-lighter-fluid-for-lighter-Ourdoor-Sport-gift/961264598.html au prix de 4.69 $ USD

Ces quatre articles sont livrés gratuitement au Canada et probablement en Europe.